De quoi parle-t-on ?

invisible – irritation en noir

invisible ...

montre des personnes avec des handicaps visibles ou invisibles. En effet un handicap c'est davantage qu'une restriction.


Dans notre société une personne avec un handicap est à peine remarquée. En Suisse 1 personne sur 5 vit avec un handicap ( d'après les sources de l'OFS ce sont 1,8 million de personnes soit 20% de la population). Beaucoup d'entre elles sont ignorées, d'autres veulent volontairement rester invisibles.

« Est-ce que vous parleriez de votre handicap indécelable lors d'un entretien d'embauche »

La majorité des handicaps ne sont pas visibles au premier coup d' œil tels que surdité, maladies psychiques, troubles cognitifs, lésions cérébrales ou maladies chroniques. Les résultats de plusieurs études ont montré que seulement 7% des handicaps sont apparents. La stigmatisation et les préjugés sont autant de murs invisibles qui font que ces personnes se sentent impuissantes.



… irritation …

pour dire crainte.

Derrière l'habitude se cache d'un côté la sensation de sécurité et de l'autre côté le danger de considérer des personnes, des situations et des expériences d'un regard blasé.

Les silhouettes dérangent l'image de la place publique et incitent à réfléchir sur ses propres comportements face à la santé et à la maladie.

« Est-ce que les personnes avec un handicap peuvent être en bonne santé ? »




… en noir

La santé, le travail, l'aisance matérielle sont dans notre société des facteurs importants au travers desquels beaucoup se définissent. En parallèle des personnes avec un handicap vivent dans l'ombre. Souvent elles ne sont pas perçues. Les silhouettes noires sont des exemples de personnalités bien réelles qui vivent avec différents défis à relever.

« Est-ce que le fait d'être handicapé doit être tu, ou doit-on le dire à tout le monde ? »

La campagne

Situation de départ et motivation
La loi sur la discrimination des personnes handicapées et la convention relative aux droits des personnes handicapées des Nations Unies demande de rendre possible l'accès sans restrictions à tous les milieux de vie pour les personnes avec un handicap. Le travail et la formation en font aussi partie ainsi que la communication et les contacts qui sont essentiels pour la cohabitation. 

Pour la mise en œuvre de l'égalité des chances, toutes les personnes avec et sans handicap doivent agir ensemble.

Mise en œuvre et concept
La campagne montre 13 silhouettes de grandeur nature. Ces ombres intriguent par leurs inscriptions. Ces dernières rendent attentifs aux challenges de la personne représentée. Le code QR sert de guide vers le site Web ‹ invisible . C'est là que les silhouettes deviennent des personnes qui racontent leurs vies avec les déficits visibles et invisibles qui les caractérisent. Leurs biographies permettent d'avoir un aperçu de leurs réalités et incitent l'observateur à faire une réflexion sur des thèmes tels que les préjugés, l'image de soi et l'autonomie.
Pirmin Vogel a conçu la forme visuelle de la campagne www.pirminvogel.ch.

En route dans toute la Suisse
Partant de Bâle, la campagne sera présente dans plusieurs villes de Suisse. Toujours au centre d'intérêt et visible. Lors des expositions des manifestations et des rencontres seront en permanence planifiées. Vous trouverez les informations sous la rubrique Manifestations.

En échange@invisible                                                

La communication et les rencontres sont essentielles pour vivre en société. « invisible » veut inspirier, irriter et inciter à réfléchir sur notre propre invisibilité et sur notre façon d’être en tant qu’individu. Deux questions nous y invite: Quand te rends-tu invisible ? Comment est-ce que je reste visible aux des autres ?
Pour lire les réponses que nous avons reçu cliquez ici.

Le voyage continue
Les silhouettes peuvent en fin de campagne être prêtées. Vous trouverez les informations nécessaires sous info@impulse.swiss.