Pina, 49 ans

« Être aveugle ne me pose pas de problème, c'est juste pas pratique au quotidiendans ce monde visuel. »

Je peins, pense, ressens, vis et aime. Je vois à ma façon. 

Je suis énergie matérialisée dans un corps de femme et j'ai plusieurs fonctions : mère, fille, amie, amante… La cécité est un attribut et non pas un trait de caractère. 

Pour jouir d' une vie agréable, j'ai besoin de la liberté de pouvoir m'exprimer telle que je suis. Des gens de mon entourage qui s'entraident et s'inspirent mutuellement, représentent une partie importante de celle-ci.

« Prêter attention à la dignité des personnes a toujours été pour moi une revendication essentielle. »

Pouvoir vivre ensemble dans une société où le respect envers les  personnes avec ou sans handicap montre la richesse de celle-ci, sa diversité et l'amour. Il s'agit de dialoguer ensemble, d'apprendre des uns et des autres et de se soutenir réciproquement.

On me demande toujours : «  Est-ce que tu rêves ? ». Oui je rêve. Avant tout je rêve de paix dans le monde et d'un monde sans obstacles, sur lequel, nous les êtres humains, nous respectons et préservons  notre Mère la terre et les animaux qui y vivent.